NOUVEAU : routine trimestrielle 45€ au lieu de 52€ soit 15€/mois

Savons à froid

Des savons saponifiés à froid et biologiques par notre savonnerie artisanale de Nîmes.

La savonnerie artisanale des Ateliers La Brique est localisée en Occitanie, dans la ville de Nîmes. Dans notre atelier, nous utilisons des huiles végétales biologiques que nous transformons en savons grâce au processus de saponification à froid . Les huiles végétales saponifiées conservent leurs bienfaits grâce à ce processus de fabrication. Tous les ingrédients sont d'origines biologiques et labellisés Nature et Progrès.

Quelles huiles végétales saponifiées sont utilisées dans nos savons ?

Aux Ateliers La Brique, nous utilisons uniquement des huiles végétales biologiques : huiles d’olive, de jojoba, de chanvre, d’amande douce, d’abricot, de ricin, de macadamia, et les beurres de karité et de coco. Nous dosons savamment ces huiles végétales pour obtenir des savons uniques aux propriétés bénéfiques. La qualité de nos huiles biologiques extraites par première pression à froid garantit une grande qualité à nos savons.

Quels autres ingrédients biologiques sont utilisés dans nos savons saponifiés à froid ?

Nos savons utilisent des ingrédients naturels. Les argiles fines apportent des propriétés exfoliantes douces dans nos savons gommants. Pour un gommage plus prononcé, nous utilisons du son de blé biologique fourni par un boulanger-paysan des environs de Nîmes.

Nous utilisons aussi du miel et de la cire d’abeille labellisés Nature et Progrès pour une ou deux formulations de savons à froids et de shampoings solides.

Enfin, certains savons sont parfumés aux huiles essentielles biologiques : orange douce, menthe poivrée, géranium, verveine citronnée, bergamote, gingembre, eucalyptus, patchouli citron. Voilà tout. 80% de nos huiles essentielles proviennent d'une distillerie locale.

Enfin, nous proposons un savon à froid saisonnier au lait de chèvre biologique. Le lait de chèvre provient d’une ferme locale labellisée "Nature et progrès".

  

En savoir plus (cliquable).

Quelle est la différence entre saponification à froid et saponification à chaud ?

Pour comprendre les avantages de la saponification à froid, il faut avoir une petite idée de la différence entre savons à chaud traditionnels et savons à froid.

La méthode de saponification à chaud

Commençons par les savons à chaud. La saponification à chaud est une méthode de fabrication assez récente dans l’histoire des savons. Cette méthode de saponification fut inventée à Marseille durant la Renaissance. Elle consiste à mélanger des graisses végétales et animales avec un produit basique comme la soude ou la potasse. Le mélange se fait dans une cuve, ou un chaudron, où il est cuit et mélangé jusqu’à l’obtention d’une pâte.

La réaction de saponification en formule chimique simplifiée :
soude + corps gras = savon + glycérine.

Durant la cuisson, les matières grasses réagissent avec le produit basique et se transforment en savon. Cette réaction chimique s'appele la saponification. D’autres ingrédients sont ajoutés, comme le sel, pour figer un produit de la réaction de saponification, la glycérine.
La pâte de savon est ensuite séchée dans des moules puis découpée. Le résultat de la saponification à chaud (puisque le mélange est cuit) donne un savon dur, très stable et très lavant, mais qui laisse la peau rêche.

Méthode de saponification à froid

La saponification à froid utilise la même réaction chimique pour transformer les huiles végétales en savon. Les huiles végétales sont mélangées à la soude (ou de la potasse), et sont saponifiées. Contrairement aux savons à chaud, la saponification se fait à température ambiante. Cette technique repose sur la réaction naturelle de la soude et des corps gras.

Après le mélange, la réaction de la soude et des corps gras se produit. Rapide au début, elle ralentit, un certain temps, en fonction de la chaleur de la pièce.
Après 48h, le savon a pris et est devenu dur. Il peut alors être découpé, en bar de savon, puis en savonnettes.
Ensuite vient la période de cure. Durant ce temps, la réaction de saponification continue jusqu’à la réaction totale de la soude. En effet, à la différence du savon à chaud, le savon ne s'utilise pas tout de suite. Il faut attendre en général un mois, avant de considérer le savon à froid comme prêt à l’usage.
De plus, l’eau présente au départ dans la solution de soude s’évapore progressivement, ce qui donne une texture plus dure au savon, qui perd du poids et se concentre. La glycérine n’est pas enlevée du résultat final. Elle reste présente à la fin du processus de saponification.

Les avantages du processus de saponification à froid sont nombreux.

  1. La glycérine naturelle est un humectant et un émollient. Elle protège la peau et donne une sensation de douceur sur la peau lors du lavage.
  2. Les savons à froid se trouvent naturellement surgras (voir ci-dessous). C'est-à-dire qu’une partie des huiles végétales ne sont pas saponifiées. La peau va pouvoir bénéficier des principes actifs contenus dans ces huiles.
  3. La saponification à froid ne requiert pas d’énergie car le savon n’est pas chauffé. C’est un mode de fabrication de savons écologiques.
  4. Les principes actifs insaponifiables (non transformables en savon) présents dans les huiles végétales demeurent moins dénaturés par la réaction chimique lorsque le savon n’est pas chauffé.
  5. Les savons à froid fabriqués à partir d’huiles végétales sont biodégradables, la plupart des huiles végétales saponifiées étant 100% biodégradables. Cela veut dire que les bactéries les consomment entièrement après 5 mois dans l’environnement.

Que veut dire surgras pour les savons saponifiés à froid ?


La réaction de saponification, à chaud ou à froid, utilise comme ingrédients de la matière grasse et un produit basique (de la soude ou bien de la potasse). La réaction produit du savon et de la glycérine.

Si les ingrédients sont équilibrés dans la recette, toute la matière grasse et toute la soude réagissent durant la réaction chimique de saponification. Pour créer un savon qui nourrit la peau, le savonnier (ou la savonnière) peut déséquilibrer la recette en ajoutant un peu plus de matière grasse par rapport à la quantité de soude nécessaire. Le savon est alors dit surgras.

Traditionnellement, la quantité de surgras apportée se note en pourcentage. Cette quantité est comprise entre 1% (peu surgras) et 20% (très surgras) maximum. La quantité de surgras modifie deux choses à l’usage.

Plus un savon est surgras, moins il durera sous la douche. Les savons très surgras vont se dissoudre plus rapidement. Moins, le savon est surgras, plus il sera dur.

Cependant, les savons très surgras vont mieux nourrir la peau car les huiles végétales sont concentrées. Ces huiles vont déposer un film sur la peau qui nourrira la barrière extérieure de l’épiderme.

Les savons saponifiés à froid conviennent-ils aux peaux grasses ?

Peut-être voulez-vous savoir si un savon à froid convient aux peaux grasses ? La réponse est oui. Avoir la peau grasse ou une sensation de peau grasse résulte d’une production très importante de sébum. Ce sébum en trop doit être enlevé.

Le savon élimine naturellement les corps gras de la peau en les dissolvant. Frotter la peau avec un tissu enlève mécaniquement une partie des dépôts présents sur l’épiderme. Cela permet une meilleure évacuation du sébum et des bactéries qui s’en nourrissent.

Les huiles végétales présentes dans les savons surgras vont nourrir la couche cornée et reproduire le film lipidique de la peau. Les cellules de l’épiderme n’auront pas à fournir un effort de production de sébum pour compenser le sébum manquant, ce qui évite la surproduction de sébum.

Quel est le ph d’un savon SAF ?

On parle souvent de savons qui préservent (ou pas le pH) de la peau. Or la peau reste naturellement acide (ph de 5 environ), même si ça peut varier légèrement selon l’âge et la santé. L’acidité de la peau demeure une protection naturelle de la peau pour sa flore naturelle.
Le pH d’un savon SAF, ou saponifié à froid, est basique, c'est-à-dire supérieur à 7. En effet, le pH d’un savon SAF, ou même d’un savon surgras, voire très surgras, est le pH du savon. Celui-ci varie entre 9 et 11.
Alors est-ce un problème ? Non. Après le lavage, la peau retrouvera son acidité naturelle après quelques heures. Entre-temps, la glycérine du savon à froid et les huiles végétales vont protéger la peau.

 

15 article(s)

Filtrer par

Entre
et
+ Afficher le menu

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,