NOUVEAU : routine trimestrielle 45€ au lieu de 52€ soit 15€/mois

La cire d'abeille dans les cosmétiques : des propriétés uniques

Salut les intellos !

Aujourd'hui, on s’intéresse à la cire d’abeille !  Une matière première que j'utilise dans le shampoing solide et les déodorants solides. Dans cet article, nous allons tenter de résumer l'histoire et l'utilisation traditionnelle de la cire d'abeille pour ses bienfaits, ainsi que ses diverses propriétés. Indispensable dans les cosmétiques naturels et éco-responsables. Je vous montrerai quelques étapes de purification, avant son utilisation finale dans mes produits. J'espère que ce sera instructif et pas trop long ! Have fun ! Bzz bzz !

Sommaire :

Utilisations traditionnelles de la cire d'abeille

D'où vient la cire d'abeille ?

Composition de la cire d'abeille

La cire d'abeille et ses bienfaits

La cire d'abeille à l'Atelier

Histoire de l'utilisation pharmaceutique et traditionnelle de la cire d'abeille.

Il existe de nombreux témoignages de l’utilisation de la cire d’abeille depuis l’antiquité. L'utilisation pharmaceutique de la cire d'abeille remonte à l'Egypte antique comme le rapporte papyrus ebers (1550 av.j.-c.) l'utilisation  est traditionnelle depuis au moins 3 500 ans.  Ça date !

La cire d'abeille était l'ingrédient principal de nombreuses recettes de préparation d'onguents et crèmes utilisés pour nombreuses affections de la peau :

  • Nettoyer les pores de la peau

  • Traiter les brûlures ou les plaies

  • Apaiser les douleurs articulaires…

Ces dernières années, des archéologues ont trouvé des preuves d'utilisation de crème dans site près de Londres. Dans la Rome antique, de nombreux médecins l’utilisaient pour soigner divers maux comme les contusions ou les coupures, une crème dite à froid, qui contenait de l'huile d'olive huile, de la cire d'abeille et de l'eau de rose.

Le "père de la médecine", Hippocrate, recommandait l'usage de la cire d'abeille en cas d'inflammation des amygdales. La cire d'abeille était l'un des composants de la première crème cosmétique créée par Galien, le grand médecin grec, en 150 avant J.-C., composé de cire d'abeille et huile d'olive, avec émulsion d'eau (ou eau de rose). Mon petit doigt me dit qu’un nouveau produit la Brique va s’inspirer grandement de cette recette historique.

En Asie, la cire d'abeille joue également un rôle important dans la médecine Ayurvédique, médecine traditionnelle indienne. Dans les pays occidentaux, la recherche de produits naturels pour les soins du corps a conduit à redécouvrir cette médecine ancestrale et les bienfaits de produits issus des plantes pour l’organisme. Le Madhuchishtha (cire d'abeille, dans la médecine ayurvédique) est utilisé pour soigner les plaies d'abrasion ou même des brûlures avec application topique (sur la peau). Il s'est avéré particulièrement efficace dans le traitement des craquelures du talon.

Dans la médecine ayurvédique, comme dans la médecine traditionnelle antique, la cire d'abeille s'utilise aussi en combinaison avec d'autres produits naturels ou en mélanges, comme avec du miel ou le sucre de canne et les huiles végétales.

Il est très important de garder à l’esprit que la clé d’un soin efficace est sa formulation. Je précise, utiliser de la cire d’abeille dans un soins pour ses bienfaits c’est ok. Mais l’utiliser en combinaison d’une huile végétales qui potentialisera ses bienfaits, c’est ça le vrai défi de la formulation de la cosmétique moderne bio et zéro déchet.

 

container romain

Conteneur romain, utilisé pour conserver des crèmes et des baumes. Image tirée de Stacey, R.J (2011)

D'où vient la cire d'abeille ?

Ok, traditionnellement, la cire d'abeille pas de doute, c'est chouette. Mais c’est quoi ? Dans la nature, la cire d'abeille est produite par les abeilles (sans blagues) pour faire leurs rayonnages, et fermer les opercules des alvéoles où sont stockés le miel et leurs larves.Les autres produits de la ruche sont le miel, la gelée royale et la propolis, qu'on va retrouver en très petites quantités dans la cire. Il y a plusieurs types de cire d'abeilles qui n'ont pas les mêmes usages pour les abeilles ou les hommes.

  • Le premier type de cire d'abeille est la cire de corps. C'est une cire très solide et très pure qui sert de ciment aux ruches. Cette cire est souvent jetée car trop chargées d’impuretés (abeilles mortes, poussières, propolis …).
  • Le second type de cire d'abeille est de la cire d'opercule. C'est une cire plus molle et plus pure, qui est utilisée par les abeilles pour boucher les alvéoles. Quand l'apiculteur veut récupérer le miel d'un rayon, il va gratter ces opercules pour en récupérer le miel, la cire d’opercule sera ensuite rendue aux abeilles pour les aider à reconstruire leurs rayonnages. C’est cette cire qui est utilisée en cosmétique, enfin pas chez nous mais on vous en dira plus bientôt.

 

Le problème avec la cire d'abeille est qu’elle fixe les polluants. Si vous avez une ruche proche de champs pollués ou de routes passantes, les polluants seront présents sur les fleurs que butinent les abeilles. Et ces polluants seront fixés dans la cire d'abeille. Et plus la cire sera vieille, plus elle aura concentré ces polluants. C’est pourquoi pour un usage dans la ruche, on recycle préférentiellement les cires les plus jeunes, les cires d’opercules. Les cires les plus vieilles, les cires de corps, sont réservées à un usage hors de la ruche.
La cire d’opercules est un produit rare et précieux, car il faut environ 100 kg de miel pour obtenir 1 kg de cire d’opercules. C’est pourquoi, chez Nature & Progrès, la cire d'opercule est recyclée par l'apiculteur pour les besoins de la ruche. Il n'y en a pas beaucoup de disponible pour les cosmétiques.

C'est un produit très pur qui s'utilise de manière limitée et raisonnée. C'est pourquoi à l’atelier, nous n'avons que de petites productions utilisant la cire d’abeille. Comme toujours, on privilégie l’intérêt d’un ingrédient en termes de principe actif et si la cire d’abeille n’a pas d’usage bien précis pour le produit que l’on élabore, alors nous ne l’utiliseront pas.

Quelle est la composition de la cire d'abeille ?

 La cire d'abeille fond entre 64 et 66 °C. C'est une substance rigide, qui possède une composition assez complexe (plus de 300 composants), avec un mélange d'hydrocarbures, d'acides gras libres, d'esters d'acides gras et d'alcool gras, de diesters et de substances qui ne sont pas produites par l'abeille.

 Dans le détail, la composition de la cire d'abeille est la suivante (alerte jargon) :

  •  des monoesters et hydroxymonoesters (35 % à 45 %) , dérivés essentiellement des acides palmitique, hydroxypalmitique et oléique

  •  des esters complexes à chaines longue (15 % à 27 %)

  •  des hydrocarbures (12 % à 16 %)

  •  des acides gras libres (12 % à 14 %)

  •  des alcools gras libres (env. 1 %).

Les substances qui ne sont pas produites par l'abeille sont principalement des résidus de propolis, du pollen, des petits morceaux de fleurs et des polluants. Les principaux acides gras sont l'acide oléique, qui est l'acide gras le plus abondant dans la nature ; l'acide palmitique et l'acide stéarique qui sont des agents émollients et des émulsifiants. Ils vont aussi contribuer aux propriétés mécaniques de la cire d'abeille.

La composition de la cire d'abeille peut varier selon les différentes familles ou especes d'abeilles, car il est probable que la production de cire soit étroitement liée à la génétique et au régime alimentaire des abeilles.

La cire d'abeille et ses bienfaits

Au quotidien, la peau est exposée à diverses agressions qui guérissent à des rythmes différents. En effet, une brûlure ou une coupure sont réparées de manière différente par le corps et donc ont des vitesses différentes. Pour accélérer le processus de cicatrisation de la peau, les sociétés humaines ont utilisé traditionnellement différents produits locaux pour traiter ces agressions.

À cet égard, l'apithérapie (thérapie des abeilles) est un appareil pharmaceutique traditionnel à large spectre. Elle consiste à utiliser les produits apicoles, c'est-à-dire le miel (on y reviendra un jour), la propolis, le pollen d'abeille, la gelée royale, la cire d'abeille, le venin d'abeille et le pain d'abeille, qui sont des produits couramment obtenus à partir d'abeilles mellifères.

Ces produits sont considérés comme des outils incroyables pour la peau en raison de leur composition biochimique, propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et autres fonctions de soutien aux besoins du corps.

La cire d'abeille dans les déodorants

A l'atelier, j'utilise de la cire d'abeille dans mon déodorant sans bicarbonate.  En effet, la cire d'abeille est une bonne matière première pour faire un déodorant.  Dans un article récent, une équipe italienne a mis en évidence que la cire d’abeille pure est efficace contre un vaste panel de bactéries et possède ainsi des propriétés antibacteriennes.

Cependant, on n’explique pas encore pourquoi elle serait plus efficace contre un type de bactérie plutôt qu’un autre. Comme quoi on a encore beaucoup à apprendre !
Cette même équipe a regardé comment la cire d'abeille en association avec d'autre produits agit sur les bactéries. Ils ont montré qu'en association avec de l'huile d'olive (tiens tiens), la cire d'abeille possède une bien meilleure activité antibactérienne qu'utilisée seule. Et ça, c'est super intéressant pour faire des comsétiques naturels.  En effet, associée avec un beurre végétal antiseptique (comme le beurre de coco) ou des huiles essentielles la cire d'abeille va permettre de lutter plus efficacement contre les bactéries qui sont, responsable des mauvaises odeurs. Les filoutes !

 De plus comme la cire d'abeille est stable à haute température, elle servira d’agent de texture pour éviter que les produit ne fondent. Et ça, c'est top pour transporter son déo partout l'été ! La cire d'abeille possède aussi des propriétés antifongiques (anti-champignon) ! La cire d’abeille est donc un ingrédient antimicrobien qui en a sous la pédale. Un vrai couteau suisse celle-ci !

La cire d'abeille dans les shampoings solides

Le problème de beaucoup de shampoings solides, c’est qu'ils ne moussent pas. C'est pour cela que beaucoup de fabricants utilisent de tensioactifs synthétiques comme le SMLI, SCI ou SLS (voir article de blog sur les tensioactifs).

Et nous, ça nous rend malade car ces tensioactifs sont hyper nocifs et polluant au cours de leur fabrication. C’est bien joli d’être zéro déchet en Europe avec son shampoing solide mais si l’ouvrier de l’usine qui fabrique le tensioactif meurt d’infection pulmonaire et que le sol, faute de traitement de déchets, est imbibé de produits chimiques polluant alors c’est NON !

Or, en association avec des tensioactifs naturels (comme le savon), la cire d'abeille permet de bien faire mousser les shampoings solides. Comme quoi, quand on utilise les bons ingrédients, pas besoin d’avoir recours à des tensioactifs de synthèses cracra. Pas de greenwashing chez nous, on vous dit tout !

Le saviez-vous ? la cire d'abeille est un agent protecteur naturel de la peau, des études portant sur l'utilisation de la cire d'abeille dans les baumes à lèvres, montrent que plus la concentration de cire d'abeille est importante moins le baume pénètre la peau. Ce qui me fait dire que la cire d'abeille dans une préparation donne un pouvoir couvrant et filmogène qui est utile pour préserver la peau des agressions extérieures. Les Égyptiens antiques l'avaient sans doute compris, car il l'utilisait pour embaumer les cheveux des momies (brrr).

De notre côté, on a aussi choisi la cire d’abeille pour effet filmogène dans le shampoing solide pour cheveux fins à tendances sèches. La cire d’abeille va agir en protégeant la fibre capillaire comme une gaine de silicone (mais en mieux !) et ralentir la déshydratation tout en augmentant le volume des cheveux. Elle est pas belle la vie ?!

La cire d'abeille à l'Atelier

Comme je le disais plus tôt, le problème de la cire d'abeille est qu'elle concentre les polluants. De plus, c'est un produit animal très règlementé par notre label bio Nature & Progrès. Il est donc très difficile de se fournir en cire d'abeille dont on est certain que la provenance ne met pas en danger les abeilles, et dont la composition est de bonne qualité.
Le cahier des charges Nature et Progrès est assez strict et favorise l'essaimage naturel et le recyclage de la cire pour la colonie d'abeilles. De plus, les ruches doivent être localisées dans des zones entourées d'agriculture biologique uniquement et à une certaine distance des routes pour préserver la colonie d'abeilles des pollutions.

Pour son utilisation dans des cosmétiques bio – éthiques – responsables, il faut comprendre que la cire d'abeille est un produit de luxe qui ne peut pas être disponible pour de grandes séries de production, ce qui confine son utilisation à des productions modestes et artisanales.

C'est pour cela que j'ai démarché beaucoup (beaucoup !) d'apiculteurs Nature et Progrès, jusqu'à en trouver deux qui acceptent de me vendre de la cire de corps. J'ai cherché des apiculteurs dans le sud de la France pour être le plus local possible, et j'ai acheté de la cire d'abeille à des apiculteurs aveyronnais et de la région de Grenoble. J'ai nettoyé et purifié moi-même cette cire d'abeille comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous :

En conclusion, la cire d'abeille est un produit merveilleux avec tout plein de propriétés intéressantes pour la peau, les déodorants, ou les savons. Cependant, c'est un produit rare, car il faut préserver les abeilles mellifères des agressions. À utiliser donc avec modération dans vos cosmétiques et produits maisons. Quand vous achetez de la cire d'abeille, pensez à vérifier sa provenance et essayez d'être certain que cette cire provienne d'apiculteurs Nature et Progrès. Merci à vous de m'avoir lu et merci aux abeilles qui font tout le boulot !
Prenez soin de vous, bzz bzz !
 

Sources principales :

Tulloch, A. P. (1980) Beeswax—Composition and Analysis, Bee World, 61:2, 47-62

Fratini, F., Cilia, G., Turchi, B., & Felicioli, A. (2016). Beeswax: A minireview of its antimicrobial activity and its application in medicine. Asian Pacific Journal of Tropical Medicine, 9(9), 839-843.

Stacey RJ. The composition of some Roman medicines: evidence for Pliny's Punic wax? Anal Bioanal Chem. 2011 Oct;401(6):1749-59. doi: 10.1007/s00216-011-5160-7. Epub 2011 Jun 18. PMID: 21681647.

Cahier des charges en apiculture Nature et Progrès

J'ai aussi utilisé les blogs de mes fournisseurs et wikipedia, merci à eux !

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,