Les tensio actifs

IMG_20200301_174204_504copie

Comme beaucoup me l'ont demandé, je vais vous faire un petit article sur les tensioactifs.

J'ai d'abord posé la question : que pensez-vous des tensioactifs ? J'ai eu beaucoup de réponses différentes comme:

- ce n'est pas bien à part le SCI qui est plus doux

-  j'ai l'impression que ça tue mon cœur chevelu tous les shampoings solides me font mal

- On trouve de tout dans les tensioactifs du bon et du nettement moins bon...

- J'ai reçu aussi : très bonne question ?

- les tensioactifs chimiques type SCI qui pollue notre environnement et qui irrite la peau ?

- À éviter même le SCI, je suis naturelle à 100 % !

- J'ai eu aussi : c'est de la daube !

- Ou alors : je ne sais pas, j'ai lu tellement de choses, tout se mélange.

C'est pourquoi avec toute cette diversité d'informations, j'ai fait un petit article une petite suite à cette story. Pour donner des informations scientifiques que j'ai trouvé dans divers ouvrages scientifiques (thèses, articles scientifiques ...).

ALORS UN TENSIOACTIF, QU'EST-CE C'EST?

Un tensioactif est une substance qui modifie la tension superficielle d'un liquide dans lequel il est dissous. Autrement dit, c'est la capacité de mélanger des choses qui ne se mélangent pas, comme l'huile et l'eau par exemple. Les tensioactifs sont aussi appelés agent moussant/détergent/lavant/mouillant/émollient, etc. Alors comme vous le savez, j'aime bien revenir à l'origine des choses.

Le saviez-vous ? Le premier tensioactif du monde et en fait le savon!

      L'utilisation de tensioactif remonte aux civilisations anciennes. En effet, on trouve un matériau semblable au savon dans des cylindres d'argile récupérés dans des excavations à l'ancienne Babylone. Ce qui prouve que la fabrication du savon était connue 2800 ans avant Jésus-Christ.

- Pour faire court, de 1811 ans avant Jésus-Christ, on découvre que le mélange de gras et de cendres lave mieux avec moins d'efforts.

- Au Moyen-âge, rien de nouveau sous le soleil.

- Au 17e siècle, le savon n'est plus fabriqué en Europe, mais dans les colonies.

- Entre la fin du XVIIe siècle et du 19e siècle, les chimistes Leblanc et Solvay arrivent à créer de la soude pure. Avant le savon était fait à base de cendres. C'est comme ça qu'au 19e siècle Michel Chevreul comprend les mécanismes de saponification. C'est-à-dire la formation de savon lorsqu'on mélange une base et un corps gras.

Et là on va tous applaudir Michel très très fort parce qu'il transforme une production artisanale en une big industrie ! Bravo Michou !

C'est comme cela que l'industrie du savon et née, et que les entreprises comme Colgate (1806), Procter and Gambler (1837) et Levens brothers (1885) sont nés. Bon, je vous passe les détails, mais notre bon Michel est arrivé à extraire la glycérine naturellement contenu dans le savon. Du coup, il énonce gras + base = savon + glycérine.

Alors comme je vous le disais au début, le savon et un tensioactif, il nettoie donc la peau et enlève ainsi le film hydrolipidique ; la glycérine, va protéger la peau le temps qu'elle refasse un film lipidique. Sauf que, de nos jours, les savons industriels sont composés seulement à partir de savon. Vous savez le tensioactif qui nettoie et qui enlève le film hydrolipidique de la peau.

Et la glycérine ? La glycérine, elle est revendue aux industriels qui vont faire des crèmes hydratantes, des crèmes de sourcils, des crèmes de genou, des crèmes de pied, des crèmes de ventre, des crèmes de tout ce que vous voulez. Moralité le savon industriel ça décape ! Alors pourquoi enlever la glycérine ? Mais parce que ça rapporte du fric aux industriels qui vont vous vendre deux produits au lieu d'un !! Alors quel est le rapport entre le savon industriel et les tensioactifs ? Le savon était de mauvaise qualité, irritant, asséchant ...

Les gens n'étaient pas contents !
Du coup, on a inventé les gels douche ! À base d'eau, de tensioactif, de conservateur, de parfum ...
Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'ai grandi dans les années 90. Je faisais de l'eczéma, de temps en temps comme ça, quand je m'ennuyai. Du coup j'étais trop contente quand la dermato a dit à ma mère de passer au gel douche parce que le savon, c'était pas terrible quand même. C'est là que l'on se rend compte que les lobbies ont bien fait leur boulot dans ces années-là ! Il faut savoir que les gels douche, c'est 90 % d'eau et c'est SANS SAVON. C'est super comme argument de pub, et en plus, il y a plein de gens qui en redemande ! Moralité : ce n'est pas vraiment cher à produire (bingo!).


Pour aller un peu plus loin:


Il faut savoir que les détergents synthétiques, on été produit en réponse à une pénurie de graisse pour produire le savon en 1916 durant la Première Guerre mondiale.
En 1920 on a vu les premiers alkyle sulfatés, en 1938 les tensioactifs non ioniques type ester, sorbitan ... Et à la fin de la deuxième guerre mondiale les alkylbenzene sulfonate (entre autres). Sauf qu'ont s'est rendu compte (les gouvernements pas les industriels) que tout ça n'était pas très biodégradables.
Les industriels ont donc créé de nouveaux tensioactifs soi-disant biodégradables. C'est là que j'en arrive à la définition du terme biodégradable qui veut dire que 60 % du produit et dégradé après 30 jours. Mais que deviennent les autres 40 % ? Suspens insoutenable ... Bon spoil: ils pourrissent les sols et l'eau.


Alors où retrouve-t-on les tensioactifs ?


À peu près partout : dans les savons, les détergents types lessive, liquide vaisselle, assouplissant... Dans les cosmétiques comme les crèmes, déodorant, dentifrice, baume à lèvre, shampoing, masque, après shampoing, maquillage, démaquillage... Ainsi que dans les produits pharmaceutiques et aussi un petit peu de la nourriture. Ce ne serait pas rigolo sinon!

À noter, que 80 % des tensioactifs sont issus de l'Industrie pétrochimique et que 20 % sont d'origine renouvelable. Ne pas confondre avec biodégradable !


Alors comment est fabriqué un tensioactif ?


Il faut extraire des huiles minérales (déchets de la pétrochimie) ou végétales (attention gros luxe!) type pas le coprah, palme, suif... Ensuite faire des transformations chimiques un petit peu compliqués : fabriquer des esters, alcools, acides ... Tout ça bien sûr ça coûte beaucoup d'énergie et produit beaucoup de déchets intermédiaires. Ce n'est pas moi qui l'ai inventé, j'ai trouvé ces informations sur le site de l'ADEME ou agence de l'environnement et de la maîtrise des énergies.

Pour résumer, on n'est pas franchement dans un circuit court et écologique.

En effet, il faut prendre en compte les étapes de culture, trituration, passer par des producteurs intermédiaires chimiques, fabriquer les tensioactifs, fabriquer les déchets au passage, et l'envoyer au formulateur.
C'est les formulateurs qui vont vous fabriquer des super produits bourrés de tensioactifs chimiques.
Donc, à partir de ce point-là, quand on dit que certains tensioactifs sont doux ou biodégradable ça me fait doucement rigoler. il faut savoir que les matières premières végétale pour faire des cosmétiques sont extrêmement chers et que les tensioactifs qui sont vraiment très peu cher. Mais ce sont même les ingrédients principaux des cosmétiques solides.

 

Maintenant, je vais juste vous parler des tensioactifs "gentils" comment on dit (même si ça ne veut rien dire).

Les cosmétiques solides c'est une idée de génie! Plus de bouteilles en plastique, c'est top au niveau écologique.

Mais la composition?

Les cosmétiques solides OUI mais lisez les etiquettes !

90% des cosmétiques solides contiennent ces fameux tensioactifs dont je vous rabat les oreilles.

Le plus connu le sodium cococyl isothienate ou SCI, vous allez me dire quoi ? ? ?

Il s'agit d'un tensioactif anionique, un dérivé estérifié de l'huile de coco ou d'un déchet de l'huile de coco.
Et donc ? Il est obtenue à partir de la réaction d'acide chlorhydrique et de sodium isothienate, lui-même issu de sodium bisulfite classe toxique et d'oxyde d'éthylène classé génotoxique. Moralité c'est hyper polluant, même si un petit peu biodégradable c'est pas top top quand même.

Ce qu'il faut savoir, c'est que les déchets d'acide éthylène vont dans l'eau et que c'est un produit toxique qui tue la faune aquatique, c'est d'ailleurs écrit sur l'emballage. Oui car c'est conditionné en sachet plastique vu que le SCI est hyper volatile. S'agirait de pas s'abimer les poumons quand même!


Les tensioactifs sont principalement fabriqués en Asie où les systèmes de traitement des déchets ne sont pas complètement optimaux. Donc on pourrit les sols en Asie pour utiliser des super cosmétiques solide à base de tensioactif de synthèse en Europe. Il faut savoir que les tensioactifs de synthèse ne sont pas indispensables dans les dentifrices, les déodorants, liquide vaisselle, gel douche, ni les shampoings. Je veux bien faire un effort pour les shampoings parce que de temps en temps à certaines personnes ont vraiment du mal à trouver des savon saponifié à froid adapté à leur type de cheveux, mais en général ça se passe bien. Un conseil, persévérez et ne vous laissez pas envoûter par le chant des sirènes (c'est qu'elle cultivée la savonnière!).

Allez, je vais finir avec une petite anecdote croustillante!

L'an dernier, je suis allé au salon du vrac pour rencontrer toutes les merveilleuses personnes avec qui je travaille. Toutes les personnes qui tiennent des épiceries vrac et qui revendre mes produits. J'ai eu l'extrême chance (ironie quand tu nous tiens ...) de rencontrer la leader des cosmétiques solides en France et bientôt partout en Europe (on parle de plusieurs millions d'euros de chiffre d'affaire, de dizaine d'employés et bien plus de consommateurs.). Il se trouve qu'on a discuté tensioactifs: pour savoir si c'était bien ou si c'était pas bien, si elle avait l'intention de changer tensioactif ou peut-être d'utiliser les procédés de fabrication. Elle m'a gentiment répondu que ce qu'elle faisait, c'était super, ce n'était pas issu de l'huile de palme alors que c'était ok.

Et que de toute façon les shampoings et les savons saponifiés à froid ça bouche les branchies des poissons.

Et tuer les poissons, c'est pas bien quand même !

Voilà! voilà! C'était le premier article du blog !

Commentaires (4)

äne le 2 mars 2020 à 08:43

J'adore la chute !! Quand tu voies le prix de ses produits et le prix d'un savon SAF..... Bin tu te dis que le greenwashing a du bon quand même !!
En tout cas merci pour cet éclairage, fort bien expliqué au vue de la complexité du truc !

K'ro le 4 mars 2020 à 13:26

Bonjour bonjour,
Je suis tombée sur ton article et l'ai donc lu avec attention car je suis moi-même en plein questionnement sur les produits que je veux proposer dans ma savonnerie. J'ai lu aussi de nombreux articles sur le sujet.
Pour le coup, je suis au naturel depuis deeeeeeeeeeessss années et malgré plusieurs formulations différentes, mes cheveux ne se font pas du tout au shampoing-savon. Il faut dire que j'en ai beaucoup et qu'ils sont extrêmement épais. Alors le proposer à mes clients, c'est compliqué. Ou alors avec des pincettes et des conseils, comme tu l'as fait toi.
J'ai évidemment une grosse demande pour les shampoings solides alors je fais pleins de tests mais suis en train de me résoudre à proposer quand même au moins un shampoing solide avec TA.
Bref, le sujet est complexe et je crois que beaucoup de savonniers butent dessus!! Et peut-etre qu'un jour, on aura un TA vraiment clean.... un jour, je ne désespère pas.
En tout cas, bon courage pour ta savonnerie. :)

Valérie le 4 mars 2020 à 13:43

Bonjour , j'ai lu votre article avec attention parce que ça fait bien 2 années peut être plus que je cherche des alternatives naturelles au sci dans mes shampoings pour les raisons que vous invoquez si bien . J'ai essayé pleins d'autres solutions telles que le rhassoul, le shampoing liquide à base de savon d'alep et d'huile, les shampoings secs et même la saponaire ! et là je pleure ! j'avoue que je me lave les cheveux depuis mes 20 ans (j'en ai 51) tous les jours .... c'est mal.... mais inéluctable ! lorsque je tente une journée sans les mèches de devant sont grasses et le reste est ultra sec. J'ai besoin nécessairement d'un shampoing qui me rende le cheveu léger. Je sais, en lisant les méthodes de no poo qu'il faut du temps. Ah aussi, j'ai déjà essayé le shampoing solide dont les éléments moussants sont l'huile de ricin et l'huile de coco (pas fan du tout, pour cause de l'impact environnemental de la produition de la noix de coco), mais c'est pareil. Si vous avez des conseils ou solutions je suis preneuse. merci !

Delf le 5 mars 2020 à 04:11

Merci pour l article ... mais du coup... quelle solution cosmétique, vaisselle ...

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,